Station Biologique

Roscoff

Reposant au bord de la mer sur un site classé ZPPAUP, en face de l’Île-de-Batz, le vivier est un ouvrage qui présente deux aspects. Une face publique, sur la plage, massive et inhérente à sa fonction (retenir l’eau dans le bassin) et une partie plus légère, secrète, qui ne se dévoile qu’aux chercheurs de la Station Biologique de Roscoff. L’ouvrage forme avec l’existant un ensemble cohérent et respectueux de son environnement (urbain classé et naturel maritime). Il magnifie le caractère exceptionnel du site et s’y intègre grâce à une conception silencieuse et calme. Le projet se révèle particulièrement simple : un mur-poids et une passerelle circulaire intérieure refaits à neuf, des parties techniques enterrées et végétalisés totalement invisibles, une plateforme en continuité du sol actuel et enfin un belvédère, afin de profiter du paysage maritime. La gestion de l’eau, indispensable à l’exploitation du site, est optimisée et s’intègre naturellement à l’ensemble architectural.

L’association du béton architectonique ancré et du granit local à la dentelle de la serrurerie en acier inoxydable et entièrement réalisée à la main, fait dialoguer masse et ossature, densité et finesse tout en respectant le paysage marin de Roscoff

​MOA Sorbonne Université MOE Wip Architecture, Archi. mandataire, Atelier Orra Archi. Associé,  Batiserf, BET Structure,  B52 BET Fluides, ECM, Economie de la Construction Programme  Construction neuve d’une plateforme expérimentale et rénovation structurelle du Vivier de la Station Biologique de Roscoff  Surface  210 m2 (  pour la plateforme ) Montant  1 513 461,46 €ht Livraison Juillet 2021 Crédit photo Matthieu Noël

1M8A6243.jpg
1M8A6056-B.jpg
Plan de travail 1.png
1M8A6253.jpg
1M8A6257.jpg
1M8A6140.jpg
1M8A6293.jpg
IMG_3300.jpg
IMG_3384.jpg
IMG_3252.jpg
1M8A6285.jpg
1M8A6247.jpg